Il dédicacera son livre

le 9 avril à la médiathèque de 14 h à 17 h

Michel Bossu, le « polardeux » chevignois

Michel et son épouse Christiane sont arrivés à Chevigny-Saint-Sauveur en 1976. Depuis deux ans, Michel est souvent face à son écran d’ordinateur, les doigts fébriles sur le clavier dès que l’inspiration lui arrive. Ce voisin discret a des talents cachés. L'écriture c'est son aventure et son terrain de prédilection est le polar.

Mais quelle est donc la source d’inspiration de notre auteur chevignois ? Frédéric Dard est son écrivain de romans policiers favori. Chez notre auteur chevignois, c’est le commissaire Valmont qui prolonge les aventures du commissaire San-Antonio avec un premier titre « Juste pour ma fille », paru en novembre 2015 aux éditions La Société des Ecrivains.

L’énigme élaborée par Michel nous entraîne dans un suspense ébouriffant avec le duo Marcel Valmont, commissaire et Louis Costa, son lieutenant. La rencontre des deux hommes chez Félix, ami d’enfance de Marcel et propriétaire du café-restaurant du coin, est l’endroit où se dénoue petit à petit l’énigme de ce « thriller » à suspense.

La sortie d’un deuxième polar « D’Yeu que pour elle » est prévue au printemps prochain, chez le même éditeur.   

Michel Bossu dédicacera son premier roman policier, le samedi 2 avril prochain, de 15 h à 19 h, dans le magasin « Cultura » au centre commercial de la Toison-d’Or et le samedi 9 avril de 14 h à 17 h à la Médiathèque Lucien-Brenot. L'ouvrage est dès à présent consultable à la médiathèque.

Il participera au quatrième salon du livre de Longvic, le dimanche 19 juin 2016.

Pour en savoir +

Site internet : www.michel-bossu.societedesecrivains.com